S1 E3 Personnage d'intérêt

16 Juin 2016

"PERSONNAGE D’INTÉRÊT, Portrait de bénévole" - Saison 1 / Episode 3 "La voie des parents"

ici on cherche des bénévoles
Elisabeth, bénévole à l'AVHJe suis âgée de 70 ans, mariée, j’ai 2 enfants un garçon et une fille et 5 petits enfants qui sont âgés de 10 ans à quelques jours.
J’ai fait des études secondaires au lycée de Bordeaux, puis à Toulouse et de nouveau à Bordeaux selon les nominations de mon père. J’ai eu un bac scientifique. J’ai fait des études de médecine à Bordeaux et une spécialité « médecine du travail ». J’ai été médecin du travail pendant 30 ans dans un service inter-entreprises à Paris.
J’ai choisi d’être bénévole parce que dans mon enfance mes parents disaient : « il faut penser aux autres, il faut aider les autres. »  Nous vivions à la campagne et dans notre village il y avait une grande entraide et beaucoup de solidarité.
Pendant que j’étais étudiante j’ai fait partie d’une association où nous devions refaire à neuf une pièce du logement d’une personne âgée. C’est là que j’ai appris à faire de l’enduit, à poser du papier- peint sur les murs, à peindre……
Pendant la scolarité de mes enfants j’ai fait partie d’associations de parents d’élèves.
Dans mon métier de médecin du travail j’ai donné de mon temps à ceux qui en avaient besoin.
Quand j’ai pris ma retraite mon intention était de devenir bénévole.
Pourquoi l’AVH ? Pour moi, ce fut le hasard. Par une matinée ensoleillée j’ai rencontré dans la rue une voisine qui était la femme du président de l’AVH. Par téléphone cette voisine me dit : « mon mari aurait quelque chose à vous demander. » C’est ainsi que j’ai connu l’association.
Là j’y ai trouvé une place notamment pour aider les aveugles et les déficients visuels à remplir les dossiers pour la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) Je me suis formée sur le tas. Je pense être utile pour écouter, accueillir et accompagner les personnes handicapées. Je suis responsable du pôle social. 
Les progrès en ophtalmologie sont extraordinaires et j’ai découvert le matériel pour compenser la déficience visuelle, ce dernier redonne de l’autonomie aux aveugles et aux déficients visuels.
A l’AVH il y a différents pôles et je pense que l’on peut trouver une activité qui réponde à ses aspirations. 
Ce bénévolat me permet aussi de m’occuper de mes petits -enfants, de ma maison et de mon jardin, et de suivre des cours de peinture.
J’ai trouvé dans cette association des amis, un esprit d’équipe, une utilité. Les déficients visuels sont très attachants et en général très reconnaissants de ce l’on fait pour eux.
 
 
Comme Françoise, Pascal et les autres, si vous avez envie de donner un autre sens à votre vie, venez offrir quelques heures à notre association. Vous trouverez certainement une activité correspondant à vos goûts et vous vivrez cette grande aventure humaine avec nos bénéficiaires.